Revue de presse tunisien a tout le club 2007/2008

Aller en bas

Revue de presse tunisien a tout le club 2007/2008

Message par ameur le Sam 24 Nov - 16:31









avatar
ameur

Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : sousse
Date d'inscription : 04/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://cafe.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse tunisien a tout le club 2007/2008

Message par ameur le Dim 25 Nov - 15:26








dimanche 25 novembre 2007

En effet, Haythem Tombol, utilisé seulement comme remplaçant à l'aller, a été aligné avec Fayçal Ajab et Paulinho.

D'où une certaine prudence légitime et compréhensible de la part des poulains de Decastel.

Face à la bonne disposition tactique mise en place par le Suisse, les Soudanais ne vont trouver aucune faille pour porter le danger devant la cage de Lotfi Saïdi. Un constat qui n'est pas seulement lié aux qualités sfaxiennes mais également à un manque flagrant de créativité et d'imagination chez les Soudanais plus limités, techniquement et tactiquement, que les Sfaxiens. Tant et si bien que le jeu s'est cantonné à une partie de pousse ballon dénué d'émotions. Hormis, une frappe molle de Abdelkrim Nafti (4') et une tentative sans conviction de Fayçal Ajab (16'), il a fallu attendre le 24' pour voir la première des rares et épisodiques actions dignes de ce nom de la première période.



Semblant d'occasions

Et ce sera les gars d'El Merrikh qui auront quand même le mérite de déclencher les hostilités par Tambol qui, en bonne position, se précipita un peu, en déviant de la tête mollement dans les bras de Lotfi Saïdi, suite à un joli centre tendu venu de la droite.

Même issue pour l'occasion similaire obtenue par Moujahed (31'), qui y met plus de conviction, sans pour autant tromper la vigilance de Saïdi.

Jusque-là plutôt sur le réserve, les Sfaxiens vont être légèrement secoués par ces « demi-occasions » soudanaises, et se rapprocher un peu plus de la surface adverse.

Une première alerte anodine (31') sur la cage de Bahaeddine, qui va relâcher une balle morte facile devant un Nafti mal placé, va être suivie par la seule véritable occasion de but de cette première période.

Haj Messaoud déborde sur son flanc droit et sert en retrait vers Kouassi Blaise qui exécute le geste parfait le poteau gauche du portier d'El Merrikh lui refuse le but.

Cinq minutes plus tard, l'arbitre aurait pu siffler la sentence suprême du penalty en faveur de Ajab qui contrôle de la poitrine dans la surface avant de voir sa volée du pied droit heurter le bras droit d'un défenseur sfaxien. Sur la relance, Soumah Naby arrive de loin et décoche un tir puissant qui rate de peu la cage d'un Bahaeddine figé par la surprise.

La dernière occasion va être aux couleurs soudanaises dans cette première période globalement honnête entre deux équipes qui ont privilégié l'aspect tactique beaucoup plus qu'elles n'ont essayé d'enflammer un match qui avait soif de buts.

Surtout après ce qu'il nous a été donné de voir au cours d'un match aller plein de rebondissements et d'émotions.

Ce n'est pas que le jeu était désagréable à suivre mais il manquait ce grain de folie pour épicer le match.

Donc, on le disait, ce fut Fayçal Ajab qui s'offrit la dernière opportunité, ou semblant d'occasion, quand il a vu son puissant tir dévié en corner par le pied de Bergaoui.



Enfin, des émotions

L'entame de la seconde période allait être plus animée avec un public de plus en plus chaud et des Soudanais décidés à jouer enfin le tout pour le tout.

Ils vont, d'ailleurs, être les premiers en action en obtenant un corner dès la remise en jeu. Sur l'exécution, Lotfi Saïdi, contrairement à son habitude pour les balles aériennes, va commettre la même bourde que celle du premier half de son alter-ego soudanais. Heureusement que Tombol ne s'attendait pas du tout à l'offrande, contrairement à un Chaker Bergaoui plus prompt.

Et, comme si les Sfaxiens n'attendaient que cela, pour hausser, eux aussi, le rythme, ils vont se créer coup sur coup deux occasions intéressantes.

D'abord, sur un coup-franc direct, des 35 mètres, de Hadj Messaoud, mais Bahaeddine sort difficilement le ballon qui retombait sous la transversale.

Ensuite, c'est au tour de Mbele de mettre le feu dans la défense adverse avant de centrer fort en retrait vers Nafti. Si fort que le meneur sfaxien ne peut maîtriser son contrôle de la poitrine alors qu'il était en bonne position (56').

Entre-temps, les joueurs d'El Merrikh n'ont pas pour autant baissé les bras.

Mieux encore, ils vont même dominer le jeu, multipliant les tentatives pour au moins effacer l'affront du match aller.

Mais, ni Tombol, trop individualiste, sur une mésentente entre Rouid et Saïdi (41'), ni Kallak qui voit son contre contré (66'), ni Idaho, dont le centre dévié a failli prendre Saïdi à contre-pied (69'), ni encore une fois Kallack, dont le tir puissant passe légèrement au-dessus de la cage d'un Saïdi battu , ne pourront trouver la faille.



Une fin en apothéose

Au moment où l'on s'attendait à ce que les Clubistes Sfaxiens finissent par rompre, Soumah Naby allait montrer la voie à ses coéquipiers en déclenchant une nouvelle fusée des 30 mètres, mais Bahaeddine ne s'est pas fait surprendre en déviant en corner. 75').

Dès lors, le jeu s'équilibra de nouveau, sans pour autant, que le rythme ne baisse, ni que les joueurs ne flanchent physiquement.

Les occasions de buts vont, néanmoins, se raréfier, malgré un jeu engagé et agréable à suivre contrairement à la première période, identique en pauvreté d'opportunités de scorer mais diamétralement opposée en « esthétique » de jeu.

Et alors, que l'on croyait que le CSS allait définitivement fermer la boutique, surtout après l'incorporation de Hamza Younès à la place de Mbele, puis de Mouaouia Kadri en remplacement de Nafti, c'est le contraire qui allait se produire.

En fait, Decastel, n'a fait qu'insuffler un sang neuf à son compartiment offensif. Et Hamza Younès de lui donner raison en sonnant une avant-dernière alerte sur la cage de Baheddine en ratant de peu le cadre sur une balle piquée (88').

Deux minutes plus tard, Amir Haj Messaoud allait littéralement faire exploser un M'hiri déjà aux anges. Un maître tir sur un coup franc placé au même endroit que celui obtenu à la 50', mais cette fois à ras de terre, la balle va finir sa course au fond des filets soudanais.

Victoire pour clore en apothéose un parcours de rêve en Coupe de la CAF d'une équipe sfaxienne enfin couronnée. Et ce, malgré un dernier rush de Ajab sur lequel Saïdi va s'interposer avec grande classe, à l'image de sa prestation générale dans cette finale continentales.

• Stade Taïeb M'hiri de Sfax

• 12.000 spectateurs

• Soirée fraîche

• Pelouse en bon état

• Arbitrage de Modu Savé (Gambie) secondé par ses compatriotes Lamine Camara et Seay Manalef. 4ème arbitre : Béchir Hasnaoui. Commissaire du match : Sene Badara.

• Score à la mi-temps : CSS-Al Merrikh (0-0)

• Score final : CSS-Al Merrikh (1-0)

• But de Haj Messaoud (87') pour le CSS.

• Formation des équipes :

CSS : Saïdi, M'rabet, Gharbi, Mechregui, Bergaoui, Nafti, Haj Messaoud, Kouassi, M'bélé, Rouid, Naby.

Al Merrikh : Bahaeddine, Ennour, Abalo, Tombol, Badr, Andurance, Mojahid, Koko, Sedo, Kheder, Paulo.

• Remplacements :

- CSS : Younès 71' (Abélé), et Kadri 81' (Nafti)

- Al Merrikh : Amer 86' (Tombol)

• Avertissements :

Al Merrikh, Mojahid, Badr et Abalo

Chiraz OUNAIS
avatar
ameur

Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : sousse
Date d'inscription : 04/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://cafe.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse tunisien a tout le club 2007/2008

Message par ameur le Dim 25 Nov - 15:47

FOOTBALL - Coupe de la CAF - Finale retour
CSS-Al Merrikh 1-0
Avec panache

Après l’ESS, vainqueur de la Ligue des champions, le CSS a remporté hier la Coupe de la CAF en battant Al Merrikh 1-0 (but de Haj Messaoud). Les «Noir et Blanc», qui ont enlevé leur second trophée de la Coupe de la CAF, achèvent le triomphe des clubs tunisiens.[/td][/tr]
<tr><td>Les «Noir et Blanc» ont ajouté un second trophée africain à leur palmarès et parachèvent le triomphe du football tunisien Stade Taïeb-M’hiri. CSS-El Merrikh 1-0 (0-0). Beau temps. Terrain en bon état. Public record. Arbitrage de Sowé Modo (Gambie). But de Haj Messaoud (87’).CSS : Saïdi, Haj Messaoud, Fatah Gharbi, Mechergui, Rouid, Mrabet, Bergaoui, Sauma, Nafti (Kadri 80’), Lélo M’bélé (Younès 71’), Koissy BlaiseEl Merrikh : Bahaeddine, Moussa, Apalo, Tombel, Abdallah, Idaho, El Moujahed, Koukou, Fayçal Ajab, Khedhr, Roberto. Le football tunisien, de nouveau sur le toit de l’Afrique. Après l’ESS, c’est au tour du CSS de consolider l’image de notre football grâce à ce succès en coupe de la CAF.On ose espérer que notre team représentatif sera aussi au niveau des exploits réalisés par nos deux représentants au cours de la prochaine Coupe d’Afrique des nations au Ghana.La rencontre d’hier a donc confirmé la suprématie des «Noir et Blanc» tout au long de leur parcours, couronné hier soir par un nouveau succès (le11e à leur actif dans cette épreuve sur les 14 rencontres disputées
Certes, l’adversaire s’est remarquablement dépensé tout au long du match dans un ultime sursaut pour combler son retard du match aller. Mais le CSS, maître de son sujet, a su fermer tous les accès tout en optant pour les contres qui convergeaient souvent vers Lélo M’bélé avant son remplacement à la 71e par Hamza Younès ou Blaise Koissy. Tous deux ont eu l’opportunité de tuer le match. Mais leurs essais ont trouvé à la parade un grand gardien nommé Bahaeddine (22’, 35’ et 41’).


Celui-ci s’est particulièrement distingué sur la reprise instantanée de Koissy en effaçant un but certain (35’).

Du côté soudanais, la domination territoriale qu’il a réussi à imposer s’est avérée stérile, eu égard notamment à la bonne organisation défensive sfaxienne. Et puis, il y a lieu d’accorder une bonne mention au gardien Saïdi, intraitable sur les balles aériennes, notamment celles de Fayçal Ajab et Toubel.

En seconde mi-temps, le CSS a continué à gérer le match à sa guise. Mais l’homme de cette seconde période de jeu a été incontestablement l’excentré droit Emir Haj Messaoud qui a réussi de beaux gestes techniques qui ont ébranlé à maintes reprises la défense soudanaise. A l’actif de Haj Messaoud aussi un tir sur la transversale et une balle miraculeusement déviée en corner par le gardien adverse (50’).

La balle lui a donné raison en fin de match, lorsque sur un coup franc obtenu par Hamza Younès à 25 mètres des bois adverses, il tira directement dans les filets (87e minute). Le CSS était sur un nuage. Les dernières minutes ont été disputées au milieu d’une ambiance de kermesse.

La fête est dès lors dans tous les foyers aussi et à travers toutes les artères de la ville.

Sfax a vécu hier soir une nuit mémorable avec cette seconde consécration continentale en Coupe de la CAF après celle de 1998.Rachid AYADI
[/center]
[/td][/tr][/table]


Dernière édition par le Dim 25 Nov - 16:03, édité 3 fois
avatar
ameur

Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : sousse
Date d'inscription : 04/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://cafe.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse tunisien a tout le club 2007/2008

Message par ameur le Dim 25 Nov - 15:51

FOOTBALL - Ligue 1 — 10e journée

Bukkari avec Chermiti
Rester sur une dynamique positive : l'ESS devra encore puiser dans ses réserves pour garder «la distance

Sadat Bukkari devrait être associé à Chermiti sur le front de l'attaque
L’ESS accueille l’ASM, avant de s’envoler le 1er décembre pour le Japon. La course au titre est loin d’être réellement engagée et un adversaire tel que l’ASM dont l’excellent comportement en déplacement contre «les prétendants», CSS, EST ou des équipes réputées «difficiles» chez elles, à l’instar du CSHL, JS, a surpris par la qualité de son jeu. Et même en récupérant tous ses joueurs, l’ESS n’aura pas la tâche facile.
Ainsi, Marchand doit pouvoir compter sur son effectif habituel, en essayant toutefois d’apporter quelques retouches afin de ménager certains joueurs. Si en défense et à l’entrejeu, les solutions existent, c’est en revanche au niveau de l’attaque que le choix s’avére cornélien.
En l’absence de Gilson, suspendu pour quatre matches, le manque de compétition pour certains (Bukkari et Jedaï) et la lente intégration pour d’autres (Ben Dhiffallah), il devra choisir celui qui saura bien s’exprimer sur le terrain . Bukkari semble être le mieux indiqué compte tenu de son «statut». Convoqué en compagnie de Narry en équipe nationale du Ghana, Bukkari doit, à l’approche de la CAN, se «libérer» pour postuler à une place de titulaire- rentrant tant au sein de l’ESS qu’en équipe nationale de son pays. Auquel cas, Bertrand Marchand pourra toujours faire appel aux services du jeune Jedaï, qui semble, lentement mais sûrement, retrouver son jeu. Le temps fera son œuvre.
L’ESS, étant à la recherche d’un résultat positif pour consolider son leadership, d’une part, et rester sur une dynamique positive, d’autre part, devra encore puiser dans ses réserves pour garder «la distance» vis-à-vis de ses poursuivants directs. L’équipe a les moyens pour atteindre ses objectifs. Elle l’a démontré en compétition africaine. Mais défendre son statut de champion sortant , nécessite du «souffle», bref du caractère. C’est aux joueurs de le prouver....
[b>Sadok SLIMANE[/td][/tr][/table]


Dernière édition par le Dim 25 Nov - 16:01, édité 1 fois
avatar
ameur

Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : sousse
Date d'inscription : 04/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://cafe.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse tunisien a tout le club 2007/2008

Message par ameur le Dim 25 Nov - 15:56

Félicitations et encouragements du Président Ben Ali

A la suite du sacre du Club Sportif Sfaxien qui a remporté, hier à Sfax, la Coupe de la Confédération africaine de football, le Président Zine El Abidine Ben Ali a chargé le ministre de la Jeunesse, des Sports et de l'Education physique de transmettre ses félicitations aux joueurs, staff technique et dirigeants du club pour ce remarquable exploit

[font=Verdana]Le Chef de l'Etat leur a également prodigué ses encouragements pour persévérer dans l'effort, se distinguer davantage et hisser encore plus haut les couleurs nationales dans les compétitions sportives continentales et internationales.


Dernière édition par le Dim 25 Nov - 16:00, édité 1 fois
avatar
ameur

Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : sousse
Date d'inscription : 04/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://cafe.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse tunisien a tout le club 2007/2008

Message par ameur le Dim 25 Nov - 15:58

FOOTBALL - Ligue 1 — 10e journée
En match avancé - ST-USM 2-1

La preuve par trois
Le ST a remporté sa première victoire à domicile et la 3e d’affilée
Stade olympique d’El Menzah - Temps beau - Pelouse en bon état - Public peu nombreux - ST-USM 2-1 (1-1) - Buts : Tonniche (25’) et Akrout (60’) pour le ST, Ben Belgacem (45’) pour l’USM
Arbitrage de M. Kacem Bennaceur - Avertissements : Zaâlani (83’), Boulaâbi (43’), Cherni (70’), Hamed (47’), Khammar (29’) et Maâtoug (27’) - Expulsion de Mzali (USM, 81’) pour somme d’avertissements.

ST : Nawali, Zaâlani, Hadj Kacem, Toniato, Zaïri, Boulaâbi, Korbi, Cherni, Hamed (Mabrouk 78’), Tonniche (Denisio 70’) et Akrout (Jedidi 90’ +2).

USM : Hosni, Khammar, Makhlouf, Boukong, Natonbo (Belhadj Youssef 9’ puis Bougorraâ 76’), Ben Abdelkader, Achour, Maâtoug, Mzali, Ben Belgacem et Galbi (Essifi 76’).
avatar
ameur

Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : sousse
Date d'inscription : 04/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://cafe.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse tunisien a tout le club 2007/2008

Message par ameur le Lun 26 Nov - 20:24

FOOTBALL
ESS-Pachuca

Les billets en vente
L’Etoile Sportive du Sahel informe qu’un nombre limité de billets sera mis en vente en vue du match des 1/4 de finale de la Coupe du monde des clubs qui opposera l’Etoile Sportive du Sahel au Club Pachuca le 9 décembre 2007.

Le prix des billets a été fixé suivant le tableau ci-dessous :

Contact pour la réservation des billets : Samia au siège de l’Etoile Sportive du Sahel.

Tél.: 73.220.300 — Portable : 20.863.500
avatar
ameur

Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : sousse
Date d'inscription : 04/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://cafe.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse tunisien a tout le club 2007/2008

Message par ameur le Lun 26 Nov - 20:29

FOOTBALL - Ligue 1 - 10e journée

Lundi 26 novembre 2007
A SOUSSE - ESS-ASM 2-1
Les Etoilés à l'aise

Avant leur départ mercredi pour la Coupe du monde des clubs, les locaux ont confirmé leur volonté d’aller de l’avant en championnat national

Stade de Sousse, temps clément, pelouse en bon état, public nombreux. ESS-ASM 2-1. Buts : Mehdi Dhifallah ( 5'), Chermiti (60') pour l'ESS et Rammah ( 45 +3 ' ) pour l'ASM. Abritre:Belaid. Avertissements : Ben Fredj, Narry, (ESS) Nachi (expulsé) Moganem, Guitoni.


ESS : Belbouli, Ben Fredj, Meriah,Ghezal,Felhi, Narry, Nafkha , Ogumbiyi ( Sacko 70’) Gharbi ( Ben Nasr 59’), Chermiti, Ben Diffallah.

ASM: Trabelsi, Nachi, Hammami, Ben Taher, Guitouni, Baccari, Keita (Babay 65’), Mahjbi, Rammeh, Rehifi ( Moganem 66’), Touati.



Le public s’est déplacé en nombre au stade pour voir à l’œuvre ses «champions» avant leur départ pour le Japon. L’Etoile, avec son équipe type, Gilson en moins, entame la partie tambour battant. A peine cinq minute de jeu et le tableau affiche 1-0 . Gharbi, sur un corner, dépose le ballon sur la tête de Ben Diffallah qui trompe la vigilance de Trabelsi. Ce but donna des ailes aux locaux, qui maintiennent la pression grâce à un football alternant jeu en profondeur et passage par les couloirs. En moins de dix minutes, l’Etoile s’offre trois occasions de scorer n’eût été la précipitation de Chermiti (6’), Gharbi ( 9’) et Ben Fredj ( 10’ qui récidivera plus tard). Face à la domination étoilée, les visiteurs adoptaient un jeu de contre. Cette domination sahélienne durera jusqu’à l’expulsion du capitaine de l’ASM, Nachi Adli, pour une agression gratuite sur Ben Diffallah. Les dix dernières minutes de cette première période ont vu le «réveil» des «marsois». Et comme une équipe qui rate finit par encaisser, l’ESS a dû concéder l’égalistation sur un coup franc des 30m de la cage de Bebouli, mal inspiré à la réception de la balle qui lui glisse entre les jambes .

A l’image de la première période, les locaux prennent l’initiative des opérations. Le jeu est plaisant certes, mais il pâtit de l’imprécision de la dernière passe; seul Chermiti, très remuant arrive à démobiliser la défense de l’ASM. Mais les protégés de Bertrand Marchand persistent à rater facilement des occasions. La fin du premier quart d’heure de cette seconde mi-temps apporta du nouveau, puisque sur un corner botté par Meriah, Chermiti indéniablement le meilleur sur le terrain, parvient à anticiper la sortie du gardien Trabelsi pour doubler la marque. Kaïs Yacoubi «nuance» sa tactique. Pour limiter les montées offensives sahéliennes, il dégarnit son milieu en renforçant l’attaque, Babay et Moganem relèvent Keita et Rehifi. L’équilibre se rétablit relativement , et l’ASM parvient à inquiéter Belbouli. Les visiteurs grâce à leur engagement parviennent à obtenir trois coups francs au niveau des 25m sahéliens, d’ailleurs bien cadrés mais sans danger pour le gardien étoilé. L’ASM, malgré son handicap «numérique», parvient à poser son jeu, mais elle a manqué de percussion et de soutien au front de l’attaque. Les Etoilés, de leur côté et avant leur départ mercredi pour la coupe du monde des clubs, ont confirmé leur volonté d’aller de l’avant dans le championnat national. Quoi de mieux qu’une participation à une coupe du monde des clubs pour motiver davantage ce groupe qui a donné tant de plaisir à son public.

Sadok SLIMANE
avatar
ameur

Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : sousse
Date d'inscription : 04/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://cafe.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse tunisien a tout le club 2007/2008

Message par ameur le Lun 26 Nov - 20:43



26 novembre 2007

16'. Ben Fraj monté en attaque, a failli marquer son but habituel sur balle mal-renvoyée par la défense marsoise. Son tir à bout portant a été bloqué et dévié en corner par le gardien Trabelsi.


20'. But « blanc » en faveur de l'Etoile, justement annulé par l'arbitre pour main de Ben Fraj.

32'. Aymen Rhifi pivote et tire du pied gauche. La balle est mal cadrée.

38'. Chermiti en forme resplendissante, brûle la politesse de son ange-gardien et sert un « caviar » à son coéquipier Gharbi venu à la rescousse. Celui-ci, soucieux de bien cadrer la balle, met dehors.

44'. Coup-franc dangereux tiré par Hammami. La balle n'est pas passée loin de la cage de Mathlouthi.

45'. Carton rouge brandi contre le défenseur marsois Adli Nachi pour agression gratuite sur Ben Dhifallah.

Grande bévue de Mathlouthi sur tir anodin de Monem Ramah. La balle glisse entre ses jambes. L'ASM égalise à la surprise générale.

54'. Jolie combinaison Ben Fradj-Chermiti : Tout le monde voyait la balle de ce dernier dans la cage. Les dieux du stade voulaient autrement.

73'. Ogambiyi servi royalement par Nefkha, manque lamentablement de tripler la marque. Trabelsi plonge et sauve.

80'. Chermiti, encore dans ses œuvres, met dans le vent sa sentinelle et remet sur Meriah qui centre dans le paquet.



Pour étrenner son précieux titre récemment et vaillamment acquis, l'Etoile avait besoin d'une victoire pour communier euphoriquement avec ses nombreux supporters. Le succès a été, certes, obtenu mais laborieusement face à une équipe marsoise tactiquement bien placée sur le rectangle vert et physiquement prompte et agressive pour dérégler l'animation offensive étoilée.

Sur l'ensemble du match, le gain de l'équipe sahélienne ne souffre d'aucune contestation, tellement le nombre d'occasions créées était impressionnant. Emmenée par un diable de Chermiti, l'Etoile dès l'entame du match a pris l'initiative variant le jeu à droite ou à gauche pour créer des brèches au sein d'une défense de la Marsa compacte et rapide en phase de repli. Kaïs Yaâcoubi jouant apparemment la carte offensive mais comptait beaucoup plus sur l'arme du contre que sur l'attaque placée. L'Etoile a réussi à s'assurer un petit avantage dès la 6ème mn de la phase initiale mais a manqué terriblement d'efficacité, de concentration et de réalisme pour sceller le sort de la partie par un écart plus sécurisant. Elle n'a même pas pu prendre le dessus sur des visiteurs en infériorité numérique après l'expulsion de Adel Nachi. Contre toute attente et contre le courant du jeu,ils réussirent à regagner les vestiaires à 1 partout à la suite d'une bourde du portier Mathlouthi.

En seconde période, on a senti que les Etoilés voulaient en découdre le plus tôt possible. Ils poussèrent leurs vis-à-vis à défendre par tous les moyens pour préserver la parité obtenue. Ceux-ci résistèrent tant bien que mal aux vagues déferlantes adverses mais finirent par craquer sur balle arrêtée et coup de tête de l'inusable Chermiti. Les Sahéliens ont joué avec le feu. En n'arrivant pas à alourdir la note, ils n'étaient pas à l'abri d'un contre assassin des attaquants marsois. Le volume du jeu était rassurant mais l'efficacité n'était pas au rendez-vous. Il faut rectifier le tir avant de voyager au Japon.

Mounir GAIDA



• Stade olympique de Sousse

• Assistance assez nombreuse

• Pelouse en bon état

• Trio arbitral : Mohsen Belaïd assisté de Soufiène Miled et de Mongi Hamdi.

• Formation des deux équipes :

ESS : Mathlouthi, Ben Fradj, Mériah, Felhi, Ghézel, Narry, Nefkha, Ogambiyi, Gharbi, Dhifallah, Chermiti.

ASM : Trabelsi, Ben Tahar, Nachi, Guitouni, Touati, Z.Hammami, Jules Keita, Bakari, Rhifi, Rammah.

• Remplacements :

- ESS : Ben Nasr prend la place de Gharbi (65'), Sako à la place d'Ogambiyi (77').

- ASM : Bakari est remplacé par Ben Chrouda (46'), Rhifi par Babay, Keita par Mganem (65').

• Avertissements :

- ESS : Saber Ben Fredj (20'), Narry (34')

- ASM : Med. Touati (28'), Mganem (77').

• Expulsion de Adel Nachi (ASM)

• Buts : Ben Dhifallah 6'), Chermiti (60'), ESS et Ramah (45') ASM.



Déclarations :

Kaïs Yaâcoubi (ASM) :

« On n'a pas à rougir de cette défaite à l'extérieur face à l'Etoile »

Tactiquement et physiquement, on a rivalisé avec nos valeureux adversaires. Encore une fois, on encaisse deux buts sur balles arrêtées. On doit résoudre le plus tôt possible le problème de taille au niveau de la défense axiale. Certes, on a subi le jeu, on s'est exposé au danger mais sans être inquiété. L'adversaire m'a paru moins réaliste et moins efficace. L'euphorie semble marquer encore les joueurs étoilés ».



Bertrand Marchand (ESS) :

« C'est une victoire amplement méritée »

Elle a mis du temps à se dessiner. Les joueurs ont bougé, essayé mais ont manqué de concentration sur la finition. L'adversaire nous a posé des problèmes par son agressivité et par sa culture tactique. Il ne faut pas oublier que la préparation de ce match a été perturbée par l'absence de 9 joueurs de base. Venus de divers horizons, d'Autriche, de Guinée, du Ghana, du Bénin, on n'a pu les récupérer que le vendredi. En tous les cas, je trouve que nous avons produit un volume de jeu respectable. Certaines décisions arbitrales sont, à mon avis, contestables. Mais cela fait partie du jeu. Maintenant à nous le Japon ».

Mounir GAIDA
avatar
ameur

Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : sousse
Date d'inscription : 04/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://cafe.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse tunisien a tout le club 2007/2008

Message par ameur le Ven 30 Nov - 13:37


De grands enjeux!
Le saut de qualité de notre football passe inéluctablement par des lois plus simples, plus pratiques et plus justes
Convoquée pour cet après-midi, l’Assemblée générale ordinaire de la FTF est le premier rendez-vous important du nouveau bureau fédéral avec sa base, les représentants des clubs et des ligues. Le football professionnel, le football d’élite avec ses impératifs économiques, sa course effrénée derrière les résultats immédiats, le football amateur, le football de masse qui se bat au quotidien pour rappeler son existence, son utilité, voire sa nécessité. Professionnels et amateurs ne peuvent pas en effet se couper les uns des autres car même si leurs soucis sont différents, leur désir de progression est le même. Point commun qui les unit: les règlements régissant les différentes compétitions. Dans le camp des pros comme dans celui des amateurs, on est conscient que ces règlements— vétustes— ont aujourd’hui grand besoin d’être actualisés, peaufinés et cela nécessite une plus grande concertation et un débat d’idées plus large pour hisser le football tunisien au niveau qu’il revendique.
Cette A.G.O n’est donc pas de simples retrouvailles entre membres d’une même famille mais un événement qui focalise les attentions par la multiplicité des propositions de modifications et d’amendements inscrits à son ordre du jour et touchant plusieurs volets à la fois (le règlement intérieur, les règlements généraux, sportifs, disciplinaires et financiers), le nombre d’observations majeures que le débat ne manquera pas de provoquer et les décisions importantes que l’on espère découlant d’un réel consensus.
Quorum et décisions
Contrairement à l’A.G.E qui «doit réunir au moins les deux tiers des membres régulièrement affiliés (article 26 des Statuts) pour être constituée», l’A.G.O n’a besoin que d’une majorité simple (moitié+1) des délégués présents ayant le droit de vote pour se tenir (article 20) et si ce quorum n’est pas atteint, elle se déroulera dans les 15 jours qui suivent avec le même ordre du jour et quel que soit le nombre des délégués présents.
Ses décisions sont prises également à la majorité simple des voix (50%+1) et entreront, hormis quelques exceptions, immédiatement en vigueur. Le vote par procuration qui a suscité dans le passé plusieurs dérives et par procuration ne sont plus permis. Seuls les présidents ou leurs 1ers vice-présidents ont droit au vote alors que les secrétaires généraux peuvent assister aux travaux en tant qu’observateurs. C’est l’une des failles dans ce gros dispositif réglementaire puisque ces derniers sont plus habilités pour discuter et débattre parfois de lacunes ou de carences qu’il rencontrent et traitent quotidiennement.
Règlement intérieur
Rédigé pour compléter les statuts de la FTF et apporter des réponses à des questions restées dans le passé sans réponse, faute de loi précise ou de texte clair et sans ambiguïtés, le règlement intérieur proposé retient l’attention par son article 4 qui donne au bureau le droit de trancher sur tout sujet, cas de figure ou disposition non prévus par les règlements après avis de la CNA (Commission nationale d’appel). Ce n’est, à vrai dire, que la clarification d’un article ancien qui stipule que «tout cas non prévu par les présents règlements est du ressort du Bureau fédéral». C’est une bonne mesure pour éviter dorénavant l’absence de décision pour le prétexte d’absence de texte. L’article 36 propose également une modification importante dictée par le dilemne créé par la démission inopinée de M. Ridha Ayed du bureau actuel et, désormais, le départ d’un membre n’empêchera par le Bureau fédéral de continuer son mandat et son travail. Le seul cas de figure où il «sera déclaré en situation d’inactivité, c’est lorsque le nombre de membres en exercice descend pour une raison ou une autre à moins de huit. Amendement important proposé également, puisqu’il garantit un travail en toute quiétude et à l’abri de tout dysfonctionnement juridique nuisible.
Ce même règlement dans un souci de stabilité des organes notamment régionaux, en l’occurrence les ligues, maintient la désignation du 1/3 de leurs membres, tout en leur déléguant d’autres prérogatives et d’autres compétences.
Code disciplinaire : place aux sanctions financières
Devant la nécessité de trouver les bons remèdes aux maux qui ternissent de temps à autre les matches et leur ambiance, le nouveau code disciplinaire a opté pour la fermeté et la transparence avec des barèmes de sanctions plus sévères (en amendes pour les pros et en nombre de matches pour les amateurs) et plus transparents avec des textes bien clairs pour éviter désormais la différence de lecture et d’interprétation qui a fait l’objet de quelques contestations et de plus d’une bataille judiciaire entre clubs gradés ou sans grade. Les récidivistes ne seront plus épargnés et ils assumeront leurs responsabilités, notamment en cas d’infractions, d’attitudes ou de comportements très graves.
Les clubs ne doivent pas prendre ces mesures comme une menace, comme une épée de Damoclés brandie sur eux mais comme un moyen de prévention contre la violence et de protection contre les excès et dérapages qu’eux-mêmes sont les premiers à vouloir éviter.
Le fonds «fair play»
En parallèle à la sanction exemplaire, les règlements financiers proposent, à l’initiative de M. Mahmoud Hammami, trésorier général de la FTF et grand adepte du développement de l’esprit «fair-play» dans toutes nos enceintes sportives et du respect de la charte sportive, la création d’un fonds «fair-play» alimenté par «le produit des amendes appliquées aux clubs, aux joueurs, aux responsables et aux publics fautifs et dont les revenus toucheront sous forme de primes les clubs pros et amateurs ayant obtenu le meilleur classement fair-play durant la saison.
Mais comme l’a si bien rappelé M. Tahar Sioud, le président de la FTF, lors de sa conférence de presse, c’est d’un travail de fond et de longue haleine dont on a besoin et toutes les questions ne peuvent pas être évoquées et débattues en une demi-journée et les problèmes résolus en un laps de temps. La preuve que le cahier des charges du football professionnel des Ligues 1 et 2 n’est pas véritablement à l’ordre du jour de cette AGO alors que plus d’une mesure est urgente concernant les difficultés financières des clubs pros, les modalités de rémunération de leurs joueurs, l’encouragement de la tendance adopté aujourd’hui dans les grands clubs professionnels du monde qui fait du rendement «une nouvelle clé salariale dans le football».
Hedi JENNY
avatar
ameur

Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : sousse
Date d'inscription : 04/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://cafe.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse tunisien a tout le club 2007/2008

Message par ameur le Ven 30 Nov - 13:49

اللّقاء الودّي هذا الأحد


حسب ما هو مبرمجا وكما ذكرنا في عدد سابق فإنّ النجم سيجري على هامش تربّصه بكوريا الجنوبية لقاء وديا مع نادي «هونداي» المنتمي للدرجة الأولى وصاحب لقب البطولة سنة (2005) بعد غد الأحد قبل اختتام تربّصه هذا.

بوكاري يواصل العلاج

تأكيدا لما ذكرناه أمس فإن الغاني سيدات بوكاري بقي في سوسة ولم يشارك الوفد في رحلته القادمة على هامش كأس العالم للأندية باليابان وذلك لأسباب صحيّة ولذلك فهو يواصل العلاج حاليا قبل تعافيه تماما والانضمام فيما بعد لصنف الآمال للتدرّب تحت إشراف لطفي الحسومي.

شراء نصف عقوبة جيلسون

بعث النجم الساحلي رسميا الى الرابطة مطلبا يتعلّق بشراء نصف عقوبة اللاعب جيلسون سيلفا وهذا ما بعد أن استوفى نصفها (مقابلتين) ولذلك فإنه سيعود لإجراء المباريات الرسمية فور عودة الفريق من اليابان وتحديدا مع أول لقاء رسمي مؤجل سيكون أمام قوافل قفصة.

على قائمة الانتدابات

لئن انطلق الحديث عن أسماء البعض من اللاعبين الذين قد يغادرون الفريق في الفترة المخصّصة لذلك وهي ماركاتو الشتاء على غرار جيلسون سيلفا وسيف غزال ولربّما أيضا صابر بن فرج وأمين الشرميطي فإنّ البعض من الأسماء تبقى هي الأخرى مطروحة ومتداولة على قائمة الانتدابات وهنا نذكر كل من أمير العكروت وخالد القربي من الملعب التونسي وحمزة الباغولي من النادي البنزرتي ومنعم الدربالي من الأولمبي الباجي... فهل تتأكّد مثل هذه الصفقات أو البعض منها..؟ الإجابة تبقى رهينة ما ستفرزه الاتصالات والمفاوضات ووفق متطلبات وحاجيات المجموعة على مستوى مراكز معينة.

فتحي الأزرق


[url=mailto://][/url]
avatar
ameur

Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : sousse
Date d'inscription : 04/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://cafe.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse tunisien a tout le club 2007/2008

Message par ameur le Ven 30 Nov - 13:52



فيما يلي كشف شامل للحكام الذين سيتولون ادارة مقابلات الجولة 11 للرابطتين المحترفتين «1» و«2»

الجولة 11 للرابطةالمحترفة «1»

السبت 1 ديسمبر

في المنزه (14.30)

الملعب التونسي ــ النادي الصفاقسي (الحكم سليم الجديدي)




الاحد 2 ديسمبر


في المنزه(14.30)

الترجي الرياضي ــ النادي البنزرتي (الحكم عصام الرحموني)

في المرسى (14.30)

مستقبل المرسى ــ النادي الافريقي (الحكم سمير الهمامي)

في جندوبة (14.30)

جندوبة الرياضية ــ الاتحاد المنستيري (الحكم رياض الحرزي)

في قابس (دون حضور الجمهور) (14.30)

الملعب القابسي ــ الاولمبي الباجي (الحكم الياس سويدان)

في جرجيس (14.30)

الترجي الجرجيسي ــ نادي حمام الانف (الحكم عواز الطرابلسي)

ملاحظة:

تاجلت مباراة قوافل قفصة والنجم الساحلي بسبب مشاركة النجم في كاس العالم للاندية باليابان من 6 الى 16 ديسمبر القادم.

الجولة 11 للرابطة

المحترفة «2»

في قربة (14.30)

النادي القربي ــ مستقبل قابس (الحكم يسر سعد الله)

في بني خلاد (14.30):

النجم الخلادي ــ جمعية جربة (الحكم محمد الهادي بكير)

في منزل بورقيبة (14.30):

ملعب منزل بورقيبة ــ نجم حلق الوادي والكرم (الحكم محمد سعيد الكردي)

في حمام سوسة (14.30):

امل حمام سوسة ــ اولمبيك الكاف (الحكم قيس الفراتي)

في المهدية (14.30):

مكارم المهدية ــ هلال مساكن (الحكم رياض المسعي)

في القيروان (14.30):

شبيبة القيروان ــ مستقبل القصرين (الحكم وسيم بن صالح)

في جربة ميدون (14.30):

امل جربة ــ جمعية أريانة (الحكم محسن بوكثير)


[url=mailto://][/url]
avatar
ameur

Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : sousse
Date d'inscription : 04/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://cafe.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse tunisien a tout le club 2007/2008

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum